Arte Flamenco

n°31 du 2 au 6 juillet 2019
France España

Actualités

  • 18/06/2018 Ne manquez pas les rendez-vous flamenco à la Bodega

    La Bodega est un espace incontournable du Festival, cette grande scène ouverte sur la Place de l'Hôtel de ville, accueille chaque soir un spectacle gratuit de qualité et de styles variés. 

    PROGRAMME

    Lundi 2 juillet à 21h30 : Kiko Ruiz et la Nimeña présenteront « Sinelo ».
    Avec Sinelo (« Je suis » en gitan), Kiko Ruiz et la Nimeña signent une création musicale chorégraphique qui célèbre la vie, l’existence.

    Mardi 3 juillet à 21h30 : Plan F. Ce spectacle est né de l’association entre la danseuse et violoncelliste Helena Cueto qui pratique un flamenco plutôt traditionnel, et Guilhem Tarroux, compositeur et guitariste. Le F, c’est la fusion des genres musicaux - urban, flamenco, jazz – et le croisement de six personnalités sur scène pour faire vibrer le public !

    Mercredi 4 juillet à 21h30 : Sorderita, « La voz de mi memoria ». Une promenade dans l’Espagne flamenca, entre Jerez et Madrid avec le chanteur compositeur José Soto "Sorderita" qui a composé pour les plus grands -  Vicente Soto, La Susi, Camarón.

    Jeudi 5 juillet à 21h30 : Compagnie Nicolas Saez « De allí pacá ». Pour sa nouvelle création, Nicolas Saez s’interroge sur les influences que rencontre le flamenco dans son voyage entre l’Espagne (là-bas) et la France (ici)… de allí pacá.

    Vendredi 6 juillet à 21h30 : Compagnie Lorenzo Ruiz « Guadal-Collioure ».  Sur scène, en six actes, cinq artistes racontent le poète Antonio Machado. A la croisée des expressions artistiques, les différentes disciplines s’influencent et se placent comme un lien entre histoires et territoires, traçant ensemble la trajectoire d’un fleuve imaginaire, le Guadal-Collioure.

    Samedi 7 juillet à 21h30 : Gala de maestros, Une production Taller Flamenco de Séville. Un spectacle sous le signe de la complicité et de la fête, orchestré par les artistes qui auront animé les stages de flamenco tout au long de la semaine.

    Mercredi 4 et vendredi 6 juillet à 18h30 : Compagnie Gema Moneo, « Una tarde en jerez ». La jeune Gema Moneo, 27 ans, est déjà une grande danseuse à l'avenir plus que prometteur. Son voyage flamenco en plein air, dans les ruelles et quartiers de Jerez, vaudra bien plus qu'un coup d'œil.

    Jeudi 5 et samedi 7 juillet : Diego Villegas, « Bajo de guía ». Jeune prodige multi-instrumentiste, détonne dans l'univers flamenco tant par ses instruments à vent que par son extraordinaire maturité et douceur d'expression. Son goût pour le mélange des styles le conduit à partager des scènes flamenco, jazz et musique cubaine. Assurément un souffle d'air frais qui devrait captiver et enchanter la Bodega.
    ► En savoir +

    La Bodega c'est également une scène pour les amateurs avec des spectacles tous les jours, à partir de 14h.
    ► En savoir + 

    Spectacle bodéga - Diego Villegas

  • 15/06/2018 La chorégraphe et danseuse Olga Pericet le 3 juillet au Café Cantante

    Olga PerricetPrésence magnétique et énergie féroce tout en délicatesse et précision, la chorégraphe de Cordoue enchevêtre tradition et avant-garde. Mont-de-Marsan l’attend de pied ferme.

    En plus de son spectacle, et dans une commande spéciale « 30e anniversaire » du plus grand festival flamenco hors d'Espagne, Olga Pericet explorera, durant la semaine, de nouvelles facettes de son art, elle qui mène un travail de recherche de fond sur la métaphysique du flamenco.
     

    La espina que quiso ser flor... c'est une histoire de femmes et de pouvoir ?

    C'est un voyage artistique de femme, personnel et moderne dans un univers poétique où le masculin et le féminin jouent d'égal à égal. Ce qui m'a beaucoup plu dans ce spectacle, c'est de montrer le pouvoir des femmes à travers des corps différents, via les costumes notamment. Je m'amuse par exemple avec des talons dans mes mains comme un jeu sur l'identité transformée de la femme, dans un flamenco qui va de la tristesse la plus profonde à la joie la plus intense.
     

    Vous serez également en résidence de création durant toute la semaine à Mont-de-Marsan sur les traces des gestes et silences de la grande Carmen Amaya (1913-1963)...

    Je suis très heureuse et très impatiente d'y être et je remercie tout d'abord l'organisation pour son appui et son implication dans ce travail. J'ai hâte de voir ce qu'il va se passer dans ce théâtre classique, comment mon corps va réagir. Ce n'est pas un mini-spectacle ni quelque chose d'abouti, ce sera véritablement une démonstration de recherche, dans l'intimité de la création, la fragilité du travail conceptuel et l'interaction avec le public.


    Retrouvez Olga Pericet dans La espina que quiso ser flor, o la flor que soñó con ser bailaora mardi 3 juillet à 20 h au Café Cantante.
    Réserver ce spectacle

    En première partie de soirée, les frères Carlos et David de Jacoba et leur compagnon de route Israel Fernández pour un concert chant et guitare.

    Los Silencios de Carmen, samedi 7 juillet à 17 h au Théâtre Le Molière.
    Gratuit dans la limite des places disponibles.

  • 15/06/2018 XI - Flamenco en scène

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 11ème chapitre : XI - Flamenco en scène

  • 28/05/2018 X - Le mystère du Flamenco

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 10ème chapitre : X - Le mystère du Flamenco

  • 07/05/2018 IX. Andalousie Flamenca 2

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 8ème chapitre : IX - Andalousie Flamenca (2)

  • 19/04/2018 Le CaféMusic' fait son flamenco

    Depuis quelques années, le caféMusic’ prend part au festival international Arte Flamenco organisé par le Conseil Départemental des Landes. Toujours aussi forte, la dynamique s’engage dès le printemps pour célébrer cette 30ème édition !

     En préambule du festival…

    ► Du 26 au 29 avril | Résidence avec le groupe Plan F

    Plan FMené par Helena Cueto, danseuse et violoncelliste, le groupe est composé de musiciens exigeants et généreux issus d’univers musicaux pluriels (hip hop, jazz, rock, électro, classique) rendant ce projet urban flamenco jazz original, tout autant qu’accessible.  

     

    ► Jeudi 26 avril à 18H30 | showcase à la médiathèque
    gratuit

    ► Le weekend du 28 avril | Stage 3 ateliers (avec 5 artistes ) : danse, rythme (cajón, basse, percus) et guitare
    15€ – nombre de places limitées
    inscription obligatoire auprès du caféMusic’

     

     ► Dimanche 29 avril à 19H00 | restitution du stage et showcase du groupe plan F
    gratuit et ouvert à tous au caféMusic’

     

    RENSEIGNEMENTS

    AMAC / le caféMusic’
    4, cale de la Marine
    40000 Mont-de-Marsan
    05 58 85 92 92
    lecafemusic.com

  • 17/04/2018 VIII. Andalousie Flamenca 1

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 8ème chapitre : VIII - Andalousie Flamenca (1)

  • 10/04/2018 Les réservations sont en ligne !

    Vous pouvez désormais acheter vos places de spectacle et / ou de stage en boutique ou en ligne !
     

    ► Les spectacles

    Compagnie Maria Pages

    De nombreux événements sont inscrits au programme de cette année :
    - En ouverture du festival, la compagnie Maria Pages
    - Farruquito et Juana Amaya seront sur la scène du Cafe Cantante le mercredi 4 juillet ...

    > Consulter la  programmation des spectacles
    > Consulter les tarifs

     

    Réservation spectacle

     

     

    ► Les stages

    Comme chaque année, de nombreuses disciplines traditionnelles du flamenco sont représentées : baile, guitare, cajón, compás y palmas, cante, photographie et "Descubre el Flamenco"

    Stages Arte Flamenco

    ► Côté baile, Antonio Canales assurera la traditionnelle master class.

    ► Juan Paredes sera aux commandes de deux cours :
    un de baile : Baile por fiesta et un de compas. Il vous invite également le samedi 7 juillet à 19h30 sur la Place Saint Roch à la danse et à la fête pour un "Bailar con..."

    ► Le stage descubre el flamenco est renouvellé cette année avec : Laura Vital, Eva Luisa et Antonio Gamez


    > Consulter les stages
    > Choisir son niveau
    > Consulter le planning & les tarifs

    Réservation stage

  • 06/04/2018 VII. La buleria, la vie en derision

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 7ème chapitre : VII - La Buléría, la vie en dérision

  • 04/04/2018 La programmation du 30ème festival Arte Flamenco dévoilée

    La conférence de presse se déroule en ce moment même au Café Music' de Mont-de-Marsan en présence de :
    Sandrine Rabassa, Directrice artistique du festival ;
    Rachel Durquety, vice-présidente du Conseil départemental des Landes en charge des Affaires culturelles ;
    François Boidron, Directeur général du festival ;
    et Chantal Davidson, adjointe au maire de Mont de Marsan

    A cette occasion, l'affiche 2018 réalisée par Jérome Pradet a été dévoilée.

    Affiche 2018

    Sont également présentés la programmation des spectacles & stages, les expositions, les projections, Tarde Flamenca...
    Vous pourrez retrouver l'ensemble des ces nouveautés sur notre site réactualisé pour l'occasion.

    De nombreux événements sont inscrits au programme de cette année :
    - En ouverture du festival, la compagnie Maria Pages
    - Une rencontre inédite entre Farruquito et Juana Amaya, au Café Cantante, le mercredi 4 juillet.

     

     

    Côté réservations

    > Les stages et les spectacles seront ouverts à la réservation mardi  10 avril, à partir de 14h.

  • 20/03/2018 Du Flamenco à Soustons

    La danseuse Anabel Veloso revient pour la deuxième fois dans les Landes, du 19 au 23 mars 2018, pour sensibiliser les enfants de primaire au flamenco, dans le cadre des actions culturelles du festival.
    Anabel Veloso à Soustons © Isabelle GarbageCette année, elle établit ses quartiers à Soustons, et travaille avec les 54 élèves de CM1 et CM2 pour créer Voilà !  Don Quichotte un spectacle inspiré de Don Quichotte.
    Une représentation est prévue le mercredi 4 juillet au Théâtre Le Molière.
     

    ► Découvrez l'album photo
    Flickr Arte Flamenco 

  • 13/03/2018 María Pagés, Vicente Amigo, Farruquito et Juana Amaya à l’affiche du 30e !

    Le Festival International Arte Flamenco, organisé à Mont-de-Marsan par le Département des Landes, s’est imposé en 30 ans comme le plus important des festivals du genre hors Espagne.

    Maria Pages © David RuanoPour fêter cet anniversaire, du 2 au 7 juillet 2018, le festival réunira des compagnons de route du festival mais aussi des invités exceptionnels comme le guitariste Vicente Amigo, à l’affiche du Cafe Cantante le jeudi 5 juillet.
    C’est une fidèle de Arte Flamenco, la danseuse et chorégraphe María Pagés , qui fera l’ouverture à l’Espace François-Mitterrand le lundi 2 juillet, avec son nouveau ballet « Una Oda al Tiempo ». María Pagés a brodé un spectacle, qui parle d’éphèmère, de constance, d’éternité….des thèmes qui font résonnance avec cette édition anniversaire du festival.
    A noter aussi le mercredi 4 juillet, la carte blanche à deux mythes du baile Jondo, Farruquito et Juana Amaya pour un « mano a mano » explosif dans la grande tradition des rencontres du festival.

    ► Programme complet dévoilé le 4 avril à Mont-de-Marsan
    Ouverture de la billetterie spectacles et stages le 10 avril

  • 09/03/2018 VI. Coplas flamencas

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 6ème chapitre : VI - Coplas Flamencas

  • 05/02/2018 V. Au commencement était la danse

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 5ème chapitre : V - Au commencement était la danse

  • 08/01/2018 IV. Los sonidos negros

    Avec en point de mire la 30ème édition du Festival International Arte Flamenco, qui se déroulera du 2 au 7 juillet 2018, nous vous proposons de voyager dans le temps, au fil des mois, sur les pas d'un personnage né de l'imagination de l'écrivain François Milhaud.

    L'histoire du jeune chanteur de flamenco, Paco de Triana, ne s'inscrit ni dans une trame chronologique stricte, ni dans un réalisme étroit. La narration de ses aventures a recours à un imaginaire quelque peu mythique, qui s'autorise des aller-retour dans le temps et l'espace, entre une Inde des origines et une Espagne contemporaine.

    L'auteur a choisi un de prendre délibérément le parti de s'approcher du flamenco en utilisant le procédé de la « geste », c'est à dire le récit épique d'un peuple, les Gitans, dans leurs pérégrinations orientales et européennes. Paco incarne tout à la fois ce peuple, cette histoire, et cet art, le flamenco. Hier, aujourd'hui, et demain.

    ► Découvrir le 4ème chapitre : IV - Los Sonidos Negros

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Festival Arte Flamenco

Suivez-nous