Arte Flamenco

n°31 du 2 au 6 juillet 2019
France España

Une photo de Michel Dieuzaide à l’origine de l’affiche 2019

  • 24/04/2019 Une photo de Michel Dieuzaide à l’origine de l’affiche 2019

    DieuzaideRencontre avec le photographe et cinéaste globe-trotter Michel Dieuzaide. Grand amoureux de l’Espagne et du flamenco, il leur a consacré plusieurs ouvrages dont son Compás ! Flamenco (Ed. Cairn). 

    D’où vient cette photo qui sert l’affiche d’Arte Flamenco 2019 ?

    Quand on fait des photos, soit on les cherche et on ne les trouve pas toujours ; soit elles vous viennent d’un coup sans rien demander. Celle-ci date de 1988 quand le festival de photographie d’Arles m’avait demandé de travailler à une grande exposition sur le flamenco. Ce jour-là, j’attendais le directeur d’une peña flamenca à Jerez et j’entendais, au loin, des bruits de compás. D’un coup, la porte s’est ouverte, cette fillette est sortie, elle m’a adressé un bonjour tout à fait laconique, puis m’a tourné le dos, s’est mise face à ce mur de photos de chanteurs et guitaristes, et elle comptait ses pas pour essayer sans doute de réussir, hors du groupe, un mouvement qu’elle n’arrivait pas à faire. Moi sans bouger de mon fauteuil, j’ai juste fait une photo qui est restée une des plus célèbres de mes travaux sur le flamenco.

    Une façon de montrer la vie plus que la scène, votre marque de fabrique...

    Oui, là on sort du théâtre, ce ne sont pas des lumières de scène, on est dans quelque chose de la vie avec cette petite fille de dos face aux photos, comme si elle rendait un hommage aux anciens. A cette époque, j’étais parti deux mois en Andalousie, d’Almeria à Séville, de Cordoue à Jerez et Grenade.

    Je ne cherchais pas les spectacles mais les lieux où les flamencos vivaient, leur manière d’être, leur philosophie de vie. C’est ce qui fait la différence de mon travail, ce n’est pas un travail de photo sur scène mais un travail de vie au milieu des gitans. Et tout ça commence en perdant beaucoup de temps avec eux, à boire des cafés, du vin, ou tout simplement à ne rien faire.

    Retrouvez Michel Dieuzaide pendant le festival

     « … Être flamenco ! » une exposition de photographies au musée Despiau-Wlérick.
    Et  « Le chemin du Rocio », projection au cinéma Le Royal. Séance suivie d’une rencontre avec Michel Dieuzaide.
    En savoir +

Toutes les actualités
31e Festival Arte Flamenco

Suivez-nous