Arte Flamenco

n°31 du 2 au 6 juillet 2019
France España

Ne manquez pas Antonio Rey, Diego del Morao et Joaquín Grilo au Café Cantante

  • 12/06/2019 Ne manquez pas Antonio Rey, Diego del Morao et Joaquín Grilo au Café Cantante

    Vendredi 5 juillet à 20h, le Café Cantante accueillera de grands artistes, Antonio Rey et Diego del Morao en première partie et la Joaquín Grilo compagnie en deuxième partie. Une avant-dernière soirée inoubliable de danse et de guitare.

    Antonio Rey et Diego del MoraoAntonio Rey, né à Madrid en 1981, débute sa carrière artistique à 10 ans avec son père Tony Rey. Très tôt, il travaille avec les plus grands. À 18 ans, il accompagne déjà Antonio Canales. Le guitariste fait partie de la compagnie fondée en 1996 par Ángel Rojas et Carlos Rodríguez. En 2003, il obtient le premier prix du concours de guitare « Bordón Minero » au Festival de Las Minas de La Unión à Murcie. En 2006, il a remporté le premier prix de Jerez de la Frontera Peña los Cernícalos. Puis en 2009, il gagne le premier prix du National de Córdoba et en 2010, le prix Giraldillo du meilleur interprète. Sa musique est très rythmée et totalement accessible au grand public. 

    Antonio ReyDiego del Morao, né à Jerez en 1978, appartient à la célèbre lignée des Morao. À 14 ans, il débute ses expériences artistiques en accompagnant des artistes du pays dans différents clubs et festivals en Andalousie. Puis, il est sollicité par les plus grands artistes La Macanita, Fernando de la Morena, Vicente Soto, Diego Carrasco... Diego del Morao a reçu le prix Copa Jerez. C'est l’un des guitaristes les plus reconnus de la scène flamenco. Il mélange le flamenco traditionnel, un toucher très personnel et un grand sens rythmique.

    Tous deux ont été élevés dans la transmission et l’héritage des familles d’artistes. Ils sont comptés parmi les meilleurs guitaristes de flamenco actuel. Le spectacle « Estrellas de Jerez » est un coup de cœur de la Biennale de Séville.

    Joaquín GriloJoaquín Grilo, né à Jerez de la Frontera en 1968, débute la scène à 8 ans et devient le danseur principal du ballet d'enfants de la compagnie Jerez Belmonte. Il est devenu le premier danseur du Ballet Albarizuela. À 15 ans, il arrive à Barcelone, puis à Madrid aux côtés d’artistes renommés. Dans les années 90, après sa reconnaissance nationale et internationale, il devient le danseur et percussionniste de la légende Paco de Lucía. Il a reçu d'innombrables prix tant comme danseur que pour ses créations. Dans son spectacle « La calle de mis sueños », l'ex-chorégraphe du ballet national d’Espagne, danse Mickaël Jackson et Fred Astaire, entre flamenco et mouvements d'origine.

    En savoir +

Toutes les actualités
31e Festival Arte Flamenco

Suivez-nous